TRECA INVENTE LE SECTEUR DE LA LITERIE EN FRANCE

L’histoire de Tréca prend naissance à Reichshoffen en 1935, tirant son nom de la TREfilerie-CAblerie appartenant à la famille Moritz. René Moritz, fondateur de Tréca et l’un des ingénieurs chimistes les plus éminents de l’époque, est un homme visionnaire, il a l’idée d’utiliser pour la première fois ces ressorts haute résistance dans les matelas, qu’il recouvre d’une nappe de laine véritable.

Les matelas Tréca révolutionnent la literie et les français s’intéressent désormais au confort de leurs nuits. M. Moritz vient d’inventer le marché du matelas et du sommeil.

TRÉCA AU COTÉ DE LA FRANCE PENDANT LA GUERRE

L’usine de Beaugency naît en 1939, Tréca participe intensément à l’effort de guerre et assure la fabrication de 15 000 matelas pour le service de santé de l’armée française. Entre 1941 et 1944, Victor Moritz organise un réseau de vente d’après-guerre et met au point différents prototypes qui seront utilisés par la nouvelle Armée de l’air. À la libération ce ne sont pas moins de 6 000 matelas qui seront fabriqués en seulement 2 mois pour équiper les hôpitaux de campagne et faire face à l’afflux des blessés de la Campagne d’Alsace qu’il faut alors coucher. Un effort sans précédent dans les annales de la profession.  Il remet également en fonctionnement l’usine de Reichshoffen pour équiper au plus vite l’Alsace qui a un besoin immédiat de literie et auquel il faut répondre dans les plus brefs délais.

En 1947 Victor Moritz décide d’acheter la licence Pullman et construit en France les machines capables d’exploiter ces brevets : c’est ainsi que naîtra la suspension légendaire qui a notamment équipée les sièges des célèbres Wagons Pullman.

En 1949 Tréca est une entreprise structurée : Reichshoffen fabrique le fil d’acier, les câbles métalliques, les sièges d’automobiles pour Peugeot et les matelas destinés à tout l’Est de la France.

TRÉCA, UN SAVOIR FAIRE

Dès 1955 Tréca conçoit et réalise des ensembles de literie, matelas-sommiers-accotoirs (têtes de lit), permettant de répondre aux attentes d’une nouvelle clientèle. En parallèle Tréca a maintenu ses liens avec l’automobile. En mai 1959 le Général de Gaulle visite l’usine de Beaugency et félicite Victor Moritz pour le dynamisme de son entreprise qui a su rester, et est encore actuellement, totalement française.

 

Fleuron de l’industrie française, Tréca innove en 1964 avec la première série de sommiers électriques : le C.A.D. qui signifie Couché-Assis-Détendu. Cette technologie répond à l’évolution des modes de vie et offre le meilleur confort pour lire, regarder la télévision, prendre le petit déjeuner ou tout simplement se reposer, se relaxer.

Parce que la Maison Tréca n’a cessé de démontrer son savoir-faire, elle créé en 1982 la suspension ensachée Air Spring®, une suspension brevetée, qui permet le soutien morphologique idéal avec un accueil progressif point par point. Cette suspension se retrouve aujourd’hui dans la plupart des matelas Tréca, dont l’iconique Impérial Air Spring.

 

85 ANS D’ARTISANAT ET DE CRÉATION

L’EXCELLENCE DU PRODUIT

L’HÉRITAGE D’UN SAVOIR-FAIRE UNIQUE

  • Client

  • Category

  • Start Date

  • End Date

  • Project Value

  • Lieu